Acquisition d'un tableau du peintre Gérard représentant la comtesse Victorine de Sainte-Aulaire

Nous avons eu le grand plaisir d'acquérir récemment le portrait de notre aïeule la comtesse Victorine de Sainte-Aulaire peint par François Gérard en 1825. Ce portrait se montre saisissant à plus d'un titre. Outre les traits fins de l'une des beautés les plus louées de l'aristocratie, il nous révèle le visage de l'un des salons les plus influents du faubourg Saint Germain. Née Grimoard de Beauvoir du Roure de Beaumont Brison, Victorine était issue d'une très ancienne lignée de la noblesse française. Elle avait épousé en 1809 Louis Clair de Beaupoil de Sainte-Aulaire (1778-1854) qui avait été nommé cette même année chambellan de l'Empereur. Préfet sous l'Empire à partir de 1813, Louis de Sainte-Aulaire est maintenu dans ses fonctions par Louis XVIII. Il s'engage par la suite dans une brillante carrière de diplomate qui le mènera sous la Monarchie de Juillet à des postes clés tels que les Ambassades de France à Rome, Vienne et Londres.

Alliant élégance et profondeur psychologique, son portrait en buste peint par Gérard offre encore une fois l'éloquent témoignage de ses charmes. Saisie dans un mouvement de retournement, la comtesse frappe par l'intensité de son regard. Victorine de Sainte-Aulaire est la mère de Victorine de Sainte-Aulaire qui a épousé le Baron Emile de Langsdorff dont les propriétaires actuels de l-Hotel descendent.